Esta es la versión HTML de un fichero adjunto a una solicitud de acceso a la información 'Meetings held with the Apostolic Nuncio, Alain Paul Lebeaupin'.



Ref. Ares(2019)3257612 - 17/05/2019
COMMISSION EUROPÉENNE 
 
Cabinet du Commissaire Pierre Moscovici  
LM 
 
 
Bruxelles, le 12 février 2018 
 
RENCONTRE AVEC LE NONCE APOSTOLIQUE AUPRÈS DE L’UNION EUROPÉENNE 
 
Vous rencontrez à sa demande le Nonce Apostolique auprès de l’Union Européenne, S.E. Mgr 
Alain Lebeaupin. 
Mgr Lebeaupin souhaite échanger avec vous sur «  la dimension sociale et culturelle de 
l’Europe et la question des migrants ». 

Il a adressé, le 9 janvier 2018, une lettre au Président Juncker par laquelle il lui communique 
le  message  du  Pape  François  à  l'occasion  de  la  Journée  Mondiale  de  la  Paix  le  1er  Janvier 
2018. Dans ce message, le Pape interpelle COM sur la situation des migrants et des réfugiés. 
Dans sa missive d’accompagnement, Mgr Lebeaupin souligne notamment que le Pape invite à 
une intégration des réfugiées et des migrants en harmonie avec les communautés et s'inquiète 
de la montée de l'intolérance dans certains pays.  
Mgr  Lebeaupin  insiste  par  ailleurs  sur  l'importance  des  deux  Pactes  mondiaux  des  Nations 
Unies sur la migration et les réfugiés en cours de négociation (réponse en préparation). 
S’agissant de sujets en-dehors de votre portefeuille, les objectifs de cet entretien sont : 
  De  mettre  en  avant  les  progrès  réalisés  sous  cette  Commission  en  matière  d’Europe 
sociale, et faire lien avec la convergence et votre agenda « réformes structurelles 2.0 » ; 
  De rappeler les équilibres qui président à la réponse de COM en matière de gestion de la 
crise migratoire et les actions concrètes en matière de soutien à l’intégration, et de saluer 
l’implication du Pape François sur ces sujets ; 
  De  faire  le  lien  avec  la  montée  des  populismes,  sur  fond  de  crise  identitaire  dans  une 
certaine partie de l’électorat européen.  
Si  ce  point  est  soulevé  par  le  Nonce  Apostolique,  vous  pouvez  également  profiter  de  cette 
rencontre  pour  clarifier  vos  propos  sur  « les  racines  chrétiennes  de  l’Europe »  (defensive 
inclus).  
 
 

LTT – Migration 
 
  L'implication  du  Pape  François  en  faveur  des  migrants  et  des 
réfugiées  est  remarquable.  COM  partage  ses  préoccupations 
concernant le traitement des migrants et des réfugiés. 
  L'Europe n'est pas une forteresse et ne doit pas le devenir. Elle 
est une Union de valeurs basée sur le respect de la vie humaine et la 
solidarité.  Ces  valeurs  doivent  continuer  à  guider  notre  action.  Les 
migrations sont là pour rester. 
  L’Europe est le premier intervenant. Rien qu’en 2016, l’UE accordé 
l’asile à plus de 720 000 réfugiés. C’est trois fois plus que l’Australie, 
le Canada et les États-Unis réunis. 
  L’approche  commune  européenne  a  permis  de  stabiliser  en 
partie une situation très volatile :  

Les arrivées irrégulières ont chuté de près de 2/3 en 2017 ; 

Les  actions  coordonnées  au  niveau  européen  ont  ainsi  permis 
de secourir de très nombreuses personnes en mer Méditerranée. 
La  perte  de  tant  de  vies  humaines  reste  néanmoins  un  drame 
profond et une tâche morale pour les Européens.   

La lutte contre les causes profondes de la migration a aussi été 
intensifiée  et  de  nouvelles  voies  de  migrations  légales  ont  été 
ouvertes par l'intermédiaire des programmes de réinstallation. 

Le financement par l’UE pour faire face aux défis migratoires en 
2015-2018 a plus que doublé (de 9,6 mds€ à 22 mds€). 
  Notre  défi  maintenant  est  donc  de  mettre  rapidement  en  place 
un  système  solide  et  plus  sûr  à  long  terme.  Notre  approche  doit 
être  globale  et  reposer  sur  un  ensemble  d'instruments  d'action 
intérieurs et extérieurs.   

  En décembre dernier, COM a adopté une feuille de route sur la 
politique  migratoire.  Elle  préconise  a/  la  réforme  du  droit  d'asile 
pour accorder rapidement une protection à ceux qui en ont besoin, b/ 
le renforcement des partenariats avec les pays tiers pour réduire les 
voyages  périlleux ;  et  c/  elle  plaide  pour  une  ouverture  des  voies 
d'accès légales vers l'UE et des financements adéquats. 
 
COM  finance  aussi  directement  des  projets  d'intégration  des 
réfugiés (Programme Europe Creative). 12 projets mis en œuvre 
par 62 organisations de 20 pays sur une période de 2 ans, ont reçu 
une  aide  totale  de  2,35  millions  EUR.  Les  résultats  finaux  seront 
disponibles à la fin de l'année 2018.  
 
La question de l’intégration réussie est capitale pour contrer le 
discours  populiste  en  Europe.  On  trouve  une  montée  des 
extrêmes  y  compris  dans  des  pays  (AT,  DE)  prospères 
économiquement. La percée des extrêmes semble donc aussi liée à 
des inquiétudes identitaires sur fond de crise migratoire.  
 
Defensive :  Pactes  mondiaux  sur  la  Migration  et  sur  les  Réfugiés  proposés  par  les 
Nation-Unies.  

  La Commission est très favorable au processus des deux pactes Mondiaux sur la 
migration et sur les réfugiés. 
  La Commission souhaite travailler main dans la main avec tous ses  partenaires 
au  sein  de  l'Union  Européenne  et  avec  les  Etats  Membres  pour  l'adoption  de 
deux Pactes ambitieux et équilibrés, en accord avec ses politiques et ses valeurs 
et qui apporteraient une réelle valeur ajoutée aux migrants et aux réfugiés. 
 

LTT – Europe sociale 
 
  L'humain  doit  rester  au  centre  de  tout  développement 
économique.  C’est  l’ancrage  de  l'engagement  de  la  Commission  de 
parvenir à un "triple A social".  
  Une Europe avec un "triple A social" ne peut être fondée que sur 
une  croissance  partagée  par  tous.  Elle  ne  peut  se  faire  sans  une 
convergence vers le haut des politiques économiques et sociales des 
Etats membres, afin de réduire les inégalités. 
  La politique sociale doit être fondée sur un investissement dans 
le capital humain de l'Europe : elle doit permettre à chacun d'avoir 
un  emploi  et  de  bénéficier  de  filets  de  sécurité  suffisants.  Je  pousse 
au  sein  de  la  Commission  pour  qu’une  vraie  place  soit  faite  à  ces 
« réformes structurelles 2.0 ». 
  La  pauvreté  et  l'exclusion  sociale  sont  des  paramètres  pris  en 
compte  dans  les  recommandations  aux  pays  dans  le  cadre  du 
Semestre  européen.  Le  FSE  (avec  20%  dédié  à  l'inclusion  sociale) 
est soutient la traduction de ces recommandations dans les faits.   
 

Document Outline