Esta es la versión HTML de un fichero adjunto a una solicitud de acceso a la información 'Documents on EUTF projects granted to Civipol'.

Contrat T05-EUTF-SAH-NE-06-02 
 
TERMES DE RÉFÉRENCE POUR UNE VÉRIFICATION DES DEPENSES  
DANS LE CADRE D’UN MARCHE DE SERVICES (A PRIX UNITAIRES)  
ACTIONS EXTÉRIEURES DE L'UNION EUROPÉENNE 
Comment  remplir  ce  modèle  de  termes  de  référence:  veuillez  insérer  les  informations  requises 
entre < > pour chaque procédure d'appel d'offres. Les éléments figurant entre [ ] et les éléments grisés 
indiquent un choix à faire: ils doivent être insérés si nécessaire et ne doivent être modifiés qu'à titre 
exceptionnel, en fonction des exigences propres à certains appels d'offres. Toutes les autres parties ne 
peuvent  être  modifiées  qu’à  titre  exceptionnel,  en  fonction  des  exigences  de  certaines  procédures 
d’appel  d’offres.  Dans  la version  définitive  des  termes  de référence,  n'oubliez  pas  de supprimer  le 
présent paragraphe, tout texte mis en évidence en jaune et tous les crochets. 
Les  clauses  ci-après  constituent  les  termes  de  référence  («TdR»)  suivant  lesquels  <nom  du 
contractant
>  (le  «contractant»)  accepte  de  donner  mandat  à  <nom  du  cabinet  d’audit
(«l’auditeur») pour l’exécution d’une vérification des dépenses et l’établissement d’un rapport portant 
sur un marché de services à prix unitaires financé par l'Union européenne pour des actions extérieures 
concernant  <intitulé  et  numéro  du  marché  de  services>  (le  «marché  de  services»).  La  référence  au 
«pouvoir  adjudicateur»  dans  le  présent acte  désigne <la  Commission  européenne  ou  nom  d’un  autre 
pouvoir adjudicateur> qui a signé le marché de services avec le contractant et finance les services. Le 
pouvoir adjudicateur n’est pas partie au présent accord. 
1.1  Responsabilités des parties au mandat 
Le «contractant» est l’entité qui reçoit les fonds pour la prestation de services et qui a signé le marché 
de services avec le pouvoir adjudicateur. 
  Il incombe au contractant de fournir un rapport financier sur les services financés grâce au marché 
de services qui respecte les termes et conditions du  marché de services et de veiller à ce qu’une 
comparaison puisse être effectuée entre celui-ci et ses comptes et relevés en ce qui concerne ces 
services. Il appartient au contractant de fournir des informations suffisantes et adéquates, à la fois 
financières et non financières, pour étayer le rapport financier. 
  Le contractant reconnaît que la capacité de l’auditeur d’exécuter les procédures imposées par le 
présent  mandat  dépend  effectivement  de  l’accès  total  et  inconditionnel  qu’il  lui  garantit  à  son 
personnel ainsi qu’à ses comptes et relevés. 
  L’«auditeur» est chargé d’exécuter les procédures convenues de la façon définie dans les présents 
termes  de  référence  et  de  soumettre  un  rapport  d’observations  factuelles  au  contractant. 
L’«auditeur»  désigne  le  cabinet  d’audit  recruté  pour  le  présent  mandat  et,  plus  spécifiquement, 
l’associé  ou  la  personne  du  cabinet  d’audit  qui  assume  la  responsabilité  de  la  mission  et  de 
l’établissement  du  rapport  émis  au  nom  dudit  cabinet  et  qui  dispose  de  l’autorité  nécessaire 
conférée par un organe professionnel, juridique ou réglementaire. 
En souscrivant à ces TdR, l’auditeur confirme qu’il remplit au moins l’une des conditions suivantes: 
  L’auditeur et/ou le cabinet est membre d’une organisation nationale d’experts-comptables, qui est, 
elle-même, membre de l’International Federation of Accountants (IFAC). 
  L’auditeur  et/ou  le  cabinet  est  membre  d’une  organisation  nationale  d’experts-comptables.  Bien 
que  l’organisation  ne  soit  pas  membre  de  l’International  Federation  of  Accountants  (IFAC), 
l’auditeur  s’engage  à  réaliser  cette  mission  conformément  aux  normes  de  l’IFAC  et  à  la 
déontologie exposée dans les présents TdR. 
15 janvier 2016 
Page 1 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

  L’auditeur et/ou le cabinet est inscrit comme contrôleur légal des comptes au registre public d’un 
organe  de  supervision  public  dans  un  État  membre  de  l’UE,  conformément  aux  principes  de 
supervision  publique  exposés  dans  la  directive 43/2006/CE  du  Parlement  européen  et  du  Conseil 
(cette option s’applique aux auditeurs et cabinets d’audit basés dans un État membre de l’UE)1. 
  L’auditeur et/ou le cabinet est inscrit comme contrôleur légal des comptes au registre public d’un 
organe de supervision public dans un pays tiers et ce registre applique les principes de supervision 
publique  exposés  dans  la  législation  du  pays  concerné  (cette  option  s’applique  aux  auditeurs  et 
cabinets d’audit basés dans un pays tiers). 
1.2  Objet du mandat 
Le présent mandat a pour objet la facture du contractant datée du <jj mois aaaa> et le rapport financier 
[intermédiaire] [final] relatif au marché de services pour la période du <jj mois aaaa au jj mois aaaa>. 
Le marché de services passé avec le contractant porte sur les activités suivantes: [assistance technique] 
[études] [formation] et [conception] à exécuter conformément aux termes et conditions du marché de 
services. L’annexe 1 des présents TdR contient des informations sur le marché de services. 
1.3  Raison du mandat 
Le contractant est tenu de soumettre au pouvoir adjudicateur un rapport de vérification des dépenses 
établi par un auditeur externe accompagnant sa facture afin de justifier le paiement sollicité au titre de 
l’article 29.1  des  conditions  générales  du  marché  de  services.  L’ordonnateur  de  la  Commission  a 
besoin  de  ce  rapport,  étant  donné  que  le  paiement  de  la  facture  ainsi  que  des  honoraires  et  des 
dépenses portés en compte qu’il effectue est subordonné aux observations factuelles qu’il contient. 
1.4  Type de mandat et objectif 
La  vérification  des  dépenses  porte  sur  l’exécution  de  certaines  procédures  convenues  en  ce  qui 
concerne  le  rapport  financier  relatif  au  marché  de  services.  Cette  vérification  doit  permettre  à 
l’auditeur  d’appliquer  les  procédures  spécifiques  énumérées  à  l’annexe  2A  des  présents  TdR  et  de 
soumettre  au  contractant  un  rapport  d’observations  factuelles  en  ce  qui  concerne  les  procédures  de 
vérification  spécifiques  mises  en  œuvre.  Dans  le  cadre  de  cette  vérification,  l’auditeur  examine  les 
informations factuelles contenues dans le rapport financier et la facture du contractant et les compare 
aux  termes  et  conditions  du  marché  de  services.  Ce  mandat  ne  contenant  aucun  engagement 
d’assurance,  l’auditeur  ne  fournit  aucun  avis  d’audit  et  aucune  assurance.  Le  pouvoir  adjudicateur 
évalue les observations factuelles communiquées par l’auditeur et en tire ses propres conclusions. 
1.5  Normes et éthique 
L’auditeur exécute ce mandat: 

dans  le  respect  de  la  norme  International  Standard  on  Related  Services  («ISRS»)  4400 
Engagements  to  perform  Agreed-upon  Procedures  regarding  Financial  Information  [Missions 
d’exécution de procédures convenues en matière d’information financière], éditée par l’IFAC, 

en  conformité  avec  le  Code  of  Ethics  for  Professional  Accountants  [code  d’éthique  pour 
comptables  professionnels],  élaboré  et  publié  par  l’International  Ethics  Standards  Board  for 
Accountants
 (IESBA) [Conseil international pour les normes éthiques des comptables] de lIFAC. 
Ce  Code  énonce  des  principes  éthiques  fondamentaux  pour  les  auditeurs  portant  sur  l'intégrité, 
l'objectivité,  l'indépendance,  la  compétence  professionnelle,  l'obligation  de  prudence  et  de 
diligence, la confidentialité, le comportement professionnel et les standards techniques. Bien que 
                                                 
1  Directive 43/2006/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 mai 2006 concernant les contrôles légaux 
des  comptes  annuels  et  des  comptes  consolidés  et  modifiant  les  directives  78/660/CEE  et  83/349/CEE  du 
Conseil, et abrogeant la directive 84/253/CEE du Conseil. 
 
15 janvier 2016 
Page 2 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

l’ISRS  4400  ne  prévoie  pas  l’indépendance  comme  critère  pour  les  missions  convenues, 
l’administration contractante exige que l’auditeur soit indépendant du bénéficiaire et se conforme 
aux exigences d’indépendance du code d’éthique de l'IFAC pour comptables professionnels. 
1.6 
Procédures, preuves et documentation 
L’auditeur  planifie  les  activités  de  manière  à  permettre  l’exécution  d’une  vérification  efficace  des 
dépenses. L’auditeur met en œuvre les procédures énumérées à l’annexe 2A des présents TdR («Liste 
des  procédures  spécifiques  à  exécuter»)  et  applique  les  lignes  directrices  figurant  à  l’annexe  2B 
(«Lignes  directrices  relatives  aux  procédures  spécifiques  à  exécuter»).  Les  preuves  à  utiliser  pour 
l’exécution des procédures prévues à l’annexe 2A correspondent à toutes les informations financières 
et  non  financières  permettant  d’examiner  les  dépenses  déclarées  par  le  contractant  dans  le  rapport 
financier. L’auditeur se fonde sur les preuves ainsi obtenues pour établir son rapport d’observations 
factuelles.  L’auditeur  assortit  les  points  importants  de  justificatifs  qui  serviront  à  étayer  le  rapport 
d’observations factuelles et à garantir que les travaux ont été réalisés dans le respect de l’ISRS 4400 et 
des présents termes de référence. 
1.7 
Établissement de rapport 
Le  rapport  de  vérification  des  dépenses  devrait  décrire  l’objectif,  les  procédures  convenues  et  les 
observations factuelles du mandat d’une manière suffisamment détaillée pour permettre au contractant 
et au pouvoir adjudicateur de comprendre la nature et la portée des procédures exécutées par l’auditeur 
et des observations factuelles communiquées par l’auditeur. 
L’utilisation du modèle de rapport de vérification des dépenses dans le cadre d’un marché de services 
de  l'Union  européennes  figurant  à  l’annexe 3  des  présents  termes  de  référence  est  obligatoire.  Ce 
rapport devrait être fourni par l’auditeur à <nom du contractantdans un délai de <nombre de jours 
ouvrables  à  indiquer  par  le  contractant>  jours  ouvrables  suivant  le  jour  de  la  signature  des  présents 
termes de référence. 
1.8  Autres conditions 
Les  honoraires  du  mandat  sont  de  <montant  des  honoraires  et  monnaie>  Le  contractant  souhaitera 
peut-être  convenir  d’honoraires  fixes  ou  autres  pour  le  mandat.  Le  contractant  devrait  spécifier 
l’ensemble des frais remboursables et des indemnités (par exemple déplacement, autre) convenu avec 
l’auditeur et indiquer si la TVA et/ou d’autres taxes pertinentes sont incluses dans les honoraires/frais. 
15 janvier 2016 
Page 3 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Le contractant et l’auditeur peuvent utiliser cette section pour convenir de tout autre terme spécifique. 
 
Annexe 1  Informations relatives au marché de services 
Annexe 2A Listes des procédures spécifiques à exécuter 
Annexe 2B Lignes directrices relatives aux procédures spécifiques à exécuter 
Annexe 3  Modèle de rapport de vérification des dépenses dans le cadre d’un marché de services (à 
prix unitaires) de l'Union européenne 
 
Pour le contractant: 
Pour l’auditeur: 
 
 
Signature 
Signature 
<nom et qualité
<nom et qualité
<date
<date
15 janvier 2016 
Page 4 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Annexe 1 
Informations relatives au marché de services 
[Annexe à remplir par le contractant] 
 
Informations relatives au marché de services 
Numéro de référence et date du 
<Référence du marché attribuée par le pouvoir adjudicateur> 
marché de services 
Intitulé du marché de services 
 
Pays 
 
Contractant 
<Nom et adresse complets du contractant conformes au marché de services> 
Base juridique du marché 
 
Date d’entrée en vigueur 
 
Date d’expiration du marché 
 
Montant maximal du marché 
<Montant indiqué à l’article 3 des conditions particulières du marché de services> 
Montant total de la facture et date 
<Indiquer le montant total tel qu’il figure sur la facture du contractant faisant l’objet 
de la facture 
de la présente vérification, ainsi que la date de la facture> 
Montant total facturé au pouvoir 
<Indiquer le montant total facturé par le contractant, le nombre de factures ainsi que 
adjudicateur à ce jour 
leurs dates et références> 
Montant total reçu à ce jour du 
<Montant total reçu au jj.mm.aaaa> 
pouvoir adjudicateur par le 
contractant 
Pouvoir adjudicateur 
[À remplir uniquement si la Commission n’est pas le pouvoir adjudicateur Indiquer le 
nom, la fonction/le titre, le numéro de téléphone et l’adresse électronique de la 
personne de contact du pouvoir adjudicateur. 
Commission européenne 
<Indiquer le nom, la fonction/le titre, le numéro de téléphone et l’adresse électronique 
de la personne de contact au sein de la délégation de la Commission dans le pays 
concerné ou, le cas échéant, au siège> 
Auditeur 
<Nom et adresse du cabinet d’audit et nom/fonction des auditeurs> 
 
15 janvier 2016 
Page 5 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Annexe 2A 
Liste des procédures spécifiques à exécuter 
La présente annexe est une énumération standard des procédures spécifiques à exécuter et ne 
doit pas être modifiée. 

1  Procédures générales 
1.1  Termes et conditions du marché de services 
L’auditeur  acquiert  une  connaissance  suffisante  des  termes  et  conditions  du  marché  de  services  en 
procédant à un examen attentif de celui-ci et de ses annexes, ainsi que d’autres informations utiles, et 
en  interrogeant  le  contractant.  L’auditeur  veille  à  obtenir  une  copie  du  marché  de  services  original 
(signé  par  le  contractant  et  le  pouvoir  adjudicateur)  et  de  ses  annexes.  L’auditeur  se  fait  remettre  et 
étudie  le  rapport  (qui  comporte  une  section  narrative  et  une  section  financière),  conformément  à 
l’article 26.1 des conditions générales. 
1.2  Rapport financier et facture relative au marché de services 
L’auditeur  vérifie  que  la  facture  et  le  rapport  financier  du  contractant  remplissent  les  conditions 
suivantes qui figurent à l’article 26 des conditions générales du marché de services: 

Le  format  du  rapport  financier  est  conforme  aux  prescriptions  notifiées  au  contractant  par  le 
gestionnaire du projet au cours de l’exécution du marché (article 26.1). 

Toutes les factures d’un marché à prix unitaires doivent être accompagnées d’un rapport financier 
actualisé. La structure du rapport financier intermédiaire ou final doit être la même que celle du 
budget contractuellement approuvé (annexe V). Ce rapport financier doit indiquer au minimum les 
dépenses encourues pendant la période concernée, les dépenses cumulées et le solde disponible. 
1.3  Règles de comptabilité et de tenue des comptes 
L’auditeur vérifie — lors de l’exécution des procédures énumérées à l’annexe 2A – que le contractant 
a  respecté  les  règles  suivantes  de  comptabilité  et  de  tenue  des  comptes  prévues  à  l’article 24  des 
conditions générales du marché de services: 

Le  contractant  doit  tenir  des  relevés  et  des  comptes  complets,  précis  et  systématiques, 
conformément aux conditions spécifiques de l’article 24.1. 

Le  contractant  doit  tenir  des  feuilles  de  présence,  conformément  aux  conditions  spécifiques  de 
l’article 24.2. 
1.4  Comparaison entre le rapport financier et les comptes et relevés du contractant 
L’auditeur compare les informations contenues dans la facture et le rapport financier avec les comptes 
et relevés du contractant relatifs aux services. 
1.5  Taux de change 
L’auditeur vérifie que les montants des honoraires et autres dépenses encourus dans une monnaie autre 
que l’euro ont été convertis conformément aux conditions spécifiques de l’article 29.5 des conditions 
générales du marché de services. 
2  Procédures de vérification de la conformité des honoraires et des dépenses avec le budget et 
contrôle analytique 
2.1  Budget du marché de services 
15 janvier 2016 
Page 6 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

L’auditeur procède à un contrôle analytique des rubriques de dépenses du rapport financier et vérifie 
que  le  budget  mentionné  dans  le  rapport  financier  correspond  à  celui  du  marché  de  services 
(authenticité et autorisation du budget initial) et que les honoraires et dépenses encourus étaient prévus 
dans le budget du marché de services. 
2.2  Modification du budget du marché de services 
L’auditeur vérifie si des modifications ont été apportées au budget du marché de services. Si tel est le 
cas, l’auditeur vérifie que les conditions prévues aux articles 20.1 et 20.2 des conditions générales du 
marché de services ont été respectées et qu’il existe un avenant au marché de services (article 20.1) ou 
un ordre de service (article 20.2). 
3  Procédures de vérification des honoraires et des dépenses 
3.1  Éligibilité des honoraires 
L’auditeur vérifie l’éligibilité des honoraires au regard des termes et conditions du marché de services 
exposés ci-dessous. 
3.1.1 
Vérification du temps de travail imputé au marché de services 
3.1.1.1  Feuilles de présence du personnel du contractant 
L’auditeur vérifie que: 
(1)  Le temps de travail (nombre de jours/heures travaillé(e)s) du personnel du contractant (à savoir les 
responsables d'équipe, les experts senior et junior) imputé au marché de services correspond aux 
feuilles de présence tenues par le contractant conformément aux critères de relevé de (l’article 24 
des conditions générales). 
(2)  Les  feuilles  de  présence  ont  été  approuvées  par  le  gestionnaire  du  projet  ou  par  toute  personne 
habilitée par le pouvoir adjudicateur ou le pouvoir adjudicateur lui-même sur une base mensuelle 
(article 24.2 des conditions générales). 
(3)  Les feuilles de présence couvrent des périodes de temps de travail qui s’inscrivent dans la période 
d’exécution du marché de services (article 5 des conditions particulières). 
(4)  Le temps de travail (nombre de jours/heures travaillé(e)s) du personnel du contractant imputé au 
marché  de  services  n’a  pas  déjà  été  imputé  dans  un  rapport  financier  et  une  facture  soumis 
précédemment pour paiement par le contractant au pouvoir adjudicateur. 
(5)  Le temps de travail imputé au marché de services concerne le personnel du contractant mentionné 
dans  le  budget  du  marché  de  services.  L’auditeur  examine  les  écarts  entre  le  temps  de  travail 
estimé pour le personnel du contractant dans le budget et le temps de travail effectivement imputé 
et se renseigne auprès du contractant sur les motifs de ces écarts lorsqu’ils sont importants. En cas 
de  dépassements  importants,  l’auditeur  vérifie  que  ces  dépassements  ont  été  dûment  autorisés 
(article 20 des conditions générales). 
(6)  Le nombre total de jours/heures indiqué sur les feuilles de présence a été correctement calculé. À 
cette fin, l’auditeur peut utiliser un échantillon (par exemple, en recalculant les (sous-) totaux pour 
une partie du personnel du contractant ou pour un nombre de mois donné). 
3.1.1.2  Le personnel du contractant est employé par le contractant ou recruté spécifiquement pour 
ce marché avec l'accord du pouvoir adjudicateur 
L’auditeur vérifie les points suivants: 
15 janvier 2016 
Page 7 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

(1)  Le personnel du contractant (à savoir les responsables d'équipe, les experts senior et junior)  pour 
lequel du temps de travail a été imputé au  marché de services était effectivement employé par le 
contractant pendant la période couverte par les feuilles de présence. À cette fin, l’auditeur examine 
les  justificatifs  tels  que  les  contrats  de  travail.  Pour  les  experts  recrutés  spécifiquement  pour  ce 
marché  par  le  contractant  (par  exemple,  experts  indépendants  ou  free-lance),  l’auditeur  examine 
les  justificatifs  tels  que  les  contrats.  L’auditeur  vérifie  également  que  le  pouvoir  adjudicateur  a 
donné  son  accord  pour  que  les  experts  recrutés  spécifiquement  (experts  principaux  et  autres 
experts) travaillent  dans  le  cadre  de  ce  marché  de  services.  A  cet effet,  l'auditeur  vérifie  que  les 
experts  principaux  figurent  sur  la  liste  à  l'annexe  IV  du  marché  de  services  (voir  point  (3)  ci-
dessous)  et  que  des  justificatifs  appropriés  existent  pour  les  autres  experts  (voir  point  (4)  ci-
dessous). L’auditeur peut procéder à un examen par échantillonnage des justificatifs (par exemple, 
pour un nombre de mois donné). 
(2)  Les salaires et honoraires du personnel du contractant pour lequel du temps de travail a été imputé 
au  marché  de  services  ont  effectivement  été  encourus  et  versés  par  le  contractant  pendant  la 
période couverte par les feuilles de présence. À cette fin, l’auditeur examine les informations sur 
les  salaires  (par  exemple,  bulletins  de  salaire  et  fiches  de  paie)  du  personnel  employé  par  le 
contractant. Pour le personnel employé spécifiquement pour ce marché par le contractant (experts 
principaux  et  autres  experts),  l’auditeur  examine  les  justificatifs  concernant  l’imputation  des 
honoraires  et  leur  paiement  (par  exemple,  factures  et  preuves  du  paiement).  L’auditeur  peut 
procéder à un examen par échantillonnage des justificatifs (par exemple, pour un nombre de mois 
donné). 
(3)  Les experts principaux pour lesquels du temps de travail a été imputé au marché sont énumérés à 
l’annexe IV (experts principaux) du marché de services, des CV sont inclus dans cette annexe et 
des  avenants  au  marché  de  services  ont  été  signés  pour  les  experts  principaux  qui  ont  été 
remplacés par d’autres experts (article 20 des conditions générales). 
(4)  Le  contractant  a  communiqué  au  pouvoir  adjudicateur  des  informations  concernant  tous  les 
experts,  autres  que  les  experts  principaux,  pour  lesquels  du  temps  de  travail  a  été  imputé  au 
marché de services et le gestionnaire du projet a donné son approbation écrite pour la désignation 
et le remplacement de ces experts (article 16 et 17 des conditions générales). 
3.1.1.3 
Le personnel du contractant a exécuté des activités relatives au marché de services 
(1)  Outre  les  procédures  prévues  aux  points 3.1.1.1  et  3.1.1.2,  l’auditeur  se  procure des  éléments  de 
preuve,  y  compris  lorsque  c’est  possible,  des  éléments  de  preuve  fournis  par  des  tierces  parties 
indépendantes, attestant que le temps de travail imputé pour le personnel du contractant (à savoir 
les responsables d'équipe, les experts senior et  junior)  a été consacré aux activités du  marché de 
services. Ces éléments de preuve incluent, sans s’y limiter:  
-  les déclarations (écrites et orales) du gestionnaire du projet et, le cas échéant, des fonctionnaires 
de la délégation UE, 
-  les rapports et notes de suivi et d’évaluation obtenus auprès de la délégation UE, 
-  les  rapports  et  documents  établis  par  le  contractant  et  approuvés  par  le  pouvoir  adjudicateur 
(article 27 des conditions générales) ainsi que les autres rapports et notes d’activité rédigés par 
le contractant et son personnel, 
-  les  procès-verbaux  et  comptes  rendus  des  réunions  du  contractant  et  de  son  personnel  avec 
l’équipe du projet, le gestionnaire du projet et le personnel de la délégation UE, 
-  la correspondance du contractant et de son personnel avec l’équipe du projet, le gestionnaire du 
projet et le personnel de la délégation UE, 
15 janvier 2016 
Page 8 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

-  les  visas  et  permis  de  travail  et  de  séjour  délivrés  par  le  pays  partenaire  au  personnel  du 
contractant  ainsi  que  la  preuve  de  la  couverture  d’assurance  (par  exemple,  médicale, 
responsabilité) détenue par le contractant, 
-  les rapports et données compilés ou élaborés par le contractant lors de l’exécution du marché de 
services, conformément à l’article 14 des conditions générales, 
-  les réclamations et observations formulées, le cas échéant, par l’équipe du projet, le gestionnaire 
du  projet  et  le  personnel  de  la  délégation  UE  en  ce  qui  concerne  la  qualité  et  la  quantité  des 
services fournis par le contractant, 
-  tout autre élément de preuve que l’auditeur juge approprié. 
(2)  L’auditeur  indique  que  les  éléments  de  preuve  obtenus  permettent  de  supposer  que  le  temps  de 
travail imputé pour le personnel du contractant correspond aux activités du marché de services. Si 
l’auditeur n’a pas été en mesure de se procurer de tels éléments de preuve, il en précise les raisons 
dans son rapport. 
3.1.2 
Vérification des tarifs d’honoraires imputés au marché de services 
(1)  L’auditeur  vérifie  que  les  tarifs  d’honoraires  du  personnel  du  contractant  imputés  au  marché  de 
services  (à  savoir  les  responsables  d'équipe,  les  experts  senior  et  junior)  sont  conformes  à  ceux 
mentionnés dans le budget du marché de services (annexe V des conditions particulières). 
(2)  Si le tarif d’honoraires effectif imputé diffère du tarif indiqué dans le budget, l’auditeur vérifie que 
le  tarif  effectif  a  été  approuvé  conformément  aux  termes  et  conditions  du  marché  de  services 
(article 20 des conditions générales). 
3.1.3 
Vérification du total des honoraires imputés au marché de services 
(1)  Valeur 
(a)  L’auditeur  vérifie  que  le  nombre  total  de  jours/heures  travaillé(e)s  indiqué  sur  les  feuilles  de 
présence  du  personnel  du  contractant  (à  savoir  les  responsables  d'équipe,  les  experts  senior  et 
junior) multiplié par les tarifs d’honoraires effectifs correspond au total des honoraires imputés au 
marché  de  services  dans  le  rapport  financier  et  sur  la  facture  (article 29.6  des  conditions 
générales). 
(b)  L’auditeur vérifie, le cas échéant, que les taux de change corrects ont été appliqués conformément 
aux  termes  et  conditions  du  marché  de  services,  afin  de  calculer  le  total  des  honoraires  du 
personnel du contractant (article 29.5 des conditions générales). 
(2)  Classification 
L’auditeur  vérifie  que  le  total  des  honoraires  du  personnel  du  contractant  figurant  dans  le  rapport 
financier est conforme aux feuilles de présence et autres éléments de preuve sous-jacents. 
3.2  Éligibilité des dépenses accessoires 
L’auditeur  contrôle  l’éligibilité  des  dépenses  accessoires  déclarées  par  rapport  aux  termes  et 
conditions du marché. 
3.2.1 
Vérification des dépenses accessoires – procédures et critères de vérification 
(1)  Dépenses accessoires effectivement encourues (article 28.3 des conditions générales) 
15 janvier 2016 
Page 9 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

L’auditeur vérifie que les dépenses accessoires ont été effectivement encourues par le contractant et le 
concerne bien. À cette fin, l’auditeur examine les justificatifs (par exemple, factures) et la preuve de 
paiement. L’auditeur examine également les justificatifs des travaux effectués, des biens reçus ou des 
services fournis et il vérifie l’existence d’actifs, le cas échéant. 
(2)  Séparation des exercices — Période de mise en œuvre (article 5 des conditions particulières) 
L’auditeur vérifie que les dépenses accessoires ont été encourues durant la période de mise en œuvre 
du marché de services et qu’elles n’ont pas déjà été imputées dans un rapport financier et une facture 
précédemment soumis pour paiement par le contractant au pouvoir adjudicateur. 
(3)  Budget (conditions particulières Annexe V) 
L’auditeur vérifie que les dépenses accessoires ont été indiquées dans le budget du marché de services. 
(4)  Dépenses couvertes par des honoraires (article 28.3 des conditions générales) 
L’auditeur  vérifie  que  les  dépenses  accessoires  (y  compris  les  coûts  des  bureaux)  ne  sont  pas  déjà 
couvertes  ou  censées  être  couvertes  par  les  honoraires  du  personnel  du  contractant.  À  cette  fin, 
l’auditeur examine les conditions fixées aux sections 6.1, 6.2 et 6.5 des termes de référence du marché 
de services (annexe II du marché de services). 
(5)  Dépenses nécessaires (article 28.3 des conditions générales) 
L’auditeur vérifie si, selon toute vraisemblance, les dépenses accessoires étaient nécessaires à la mise 
en  œuvre  du  marché  de  services  et  si  elles  devaient être  encourues  pour les  activités  du  marché  de 
services, en examinant la nature des dépenses à l’aide des justificatifs. 
(6)  États de compte (article 24.1 des conditions générales) 
L’auditeur vérifie que les dépenses accessoires sont enregistrées dans  le système de comptabilité du 
contractant et étayées par des preuves (voir section 1 de l’annexe 2B, lignes directrices relatives aux 
procédures spécifiques à exécuter) et notamment par les justificatifs spécifiés aux articles 24.1 et 24.2 
des conditions générales du marché de services. 
(7)  Détermination de la valeur 
L’auditeur vérifie que la valeur monétaire des dépenses accessoires est conforme aux justificatifs (par 
exemple, factures, bulletins de salaire) et que les taux de change corrects sont utilisés, le cas échéant. 
Toutes  les  dépenses  accessoires  encourues  doivent  être  déclarées  et  facturées  au  coût  réel.  (Ceci  est 
explicitement stipulé à l'annexe V (Budget) du marché de services à prix unitaires). 
(8)  Classification 
L’auditeur  examine  la  nature  des  coûts  et  vérifie  que  ces  coûts  ont  été  classés  comme  dépenses 
accessoires dans le rapport financier. 
3.2.2 
Vérification  des  dépenses  accessoires  –  Procédures  spécifiques  de  vérification  pour  les 
indemnités journalières 
L'auditeur vérifie l'éligibilité des montants totaux des indemnités journalières déclarées dans le rapport 
financier  pour  le  personnel  du  contractant  (à  savoir  les  responsables  d'équipe,  les  experts  senior  et 
junior)  ayant  effectué  des  missions  exigeant  de  passer  au  moins  12 heures  en  dehors  de  son  lieu 
d'affectation  normal,  conformément  aux  termes  et  conditions  du  marché  de  services  et  aux  règles 
énoncées  à  l'annexe  V  (Budget)  du  marché  de  service.  L'auditeur  vérifie  en  particulier  que  les 
indemnités journalières déclarées dans le rapport financier et facturées par le contractant: 
15 janvier 2016 
Page 10 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

(1) correspondent aux coûts réels des indemnités journalières payées/remboursées par le contractant au 
personnel employé de façon permanente ou spécifiquement pour le marché; 
(2) Pour chaque période de 24 heures, n'excèdent pas le montant maximum autorisé par les conditions 
contractuelles, 
c'est-à-dire 
les 
montants 
d'indemnités 
journalières 
publiées 
sur: 
http://ec.europa.eu/europeaid/funding/about-calls-tender/procedures-and-practical-guide-
prag/diems_en;
 
Pour des missions de 12 heures, l’expert a droit de recevoir 50 % du montant forfaitaire. 
(3) correspondent à des missions requises et prévues par le marché de services; 
(4) correspondent au nombre de jours réels de ces missions. 
15 janvier 2016 
Page 11 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Annexe 2B 
Lignes directrices relatives aux procédures spécifiques à exécuter 
[La présente annexe fournit des lignes directrices relatives aux procédures spécifiques à exécuter 
et ces lignes directrices ne doivent pas être modifiées.] 

1  Informations de vérification 
Lors de l’exécution des procédures spécifiques énumérées à l’annexe 2A, l’auditeur peut appliquer des 
techniques  telles  que  la  demande  de  renseignements  et  l’analyse,  le  (re)calcul,  la  comparaison, 
d’autres  contrôles  de  la  précision  des  écritures,  l’observation,  l’inspection  des  registres  et  des 
documents, l’examen de l’actif et la recherche de confirmations. 
Ces  procédures  permettent  à  l’auditeur  d’obtenir  les  informations  de  vérification  nécessaires  à 
l’établissement de son rapport d’observations factuelles. Constituent des informations de vérification 
toutes les informations utilisées par l’auditeur pour dresser ses observations factuelles, y compris les 
informations contenues dans les documents comptables étayant le rapport financier ainsi que d’autres 
données (financières et non financières). 
Les exigences contractuelles liées aux informations de vérification sont les suivantes: 
  Le contractant tient des relevés et des comptes complets, précis et systématiques de la prestation 
des  services,  sous  une  forme  et  selon  des  modalités  permettant  d’établir  avec  précision  que  le 
nombre  de  jours  ouvrés  et  les  dépenses  accessoires  effectives  inscrites  sur  la/les  facture(s)  du 
contractant  ont  été  dûment  consacrés  à  l’exécution  du  marché  (article 24.1  des  conditions 
générales du marché de services). 
  Des feuilles de présence doivent être tenues et approuvées (article 24.2 des conditions générales). 
  Le  contractant  autorise  la  vérification  des  documents  originaux,  des  pièces  justificatives  des 
comptes,  des  documents  comptables  et  de  tout  autre  document  relatif  au  financement  du  projet 
(article 25.1 des conditions générales). 
  Le contractant fournit un accès approprié à ses systèmes d’information, ainsi qu’à l’ensemble des 
documents  et  bases  de  données  concernant  la  gestion  technique  et  financière  du  projet.  Les 
documents  doivent  être  aisément  accessibles  et  classés  de  manière  à  faciliter  leur  examen 
(article 25.2 des conditions générales). 
  Tous  les  documents  écrits  ou  données,  tels  que  cartes,  schémas,  dessins,  spécifications,  plans, 
statistiques,  calculs,  bases  de  données,  logiciels  et  dossiers  ou  pièces  justificatives  acquis, 
constitués  ou  établis  par  le  prestataire  au  cours  de  l’exécution  du  marché  sont  la  propriété 
exclusive  du  pouvoir  adjudicateur  sauf  dispositions  contraires  (article 14.1  des  conditions 
générales). 
En outre, aux fins des procédures énumérées à l’annexe 2A, les documents justificatifs: 
  doivent  être  disponibles au  format  original  ou  sous  la  forme  de  copies  (comme  énoncé  dans  le 
PRAG), y compris au format électronique;  
  Orientations: les registres, documents comptables et pièces justificatives doivent être disponibles 
sous  la  forme  de  documents,  en  format  papier,  électronique  ou  autre  (par  exemple,  un  compte 
rendu  écrit  d’une  réunion  est  plus  fiable  qu’une  présentation  orale  des  points  abordés).  Les 
documents électroniques ne sont acceptés que: 

si le(s) contractant(s) a(ont) d’abord reçu ou créé (par exemple bon de commande ou 
confirmation) les documents au format électronique; ou 
15 janvier 2016 
Page 12 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 


si  le  système  d'archivage  électronique  utilisé  par  le  contractant,  qui  satisfait  aux 
normes établies (par exemple un système certifié conforme à la législation nationale) convient 
à l'auditeur. 
  doivent provenir, de préférence, de sources indépendantes de l’entité (un contrat ou une facture 
original(e) d’un fournisseur est plus fiable qu’un accusé de réception interne), 
  qui sont générés en interne sont plus fiables s’ils ont été contrôlés et approuvés, 
  qui sont obtenus directement par l’auditeur (par exemple, inspection des actifs) sont plus fiables 
que les éléments d’information obtenus indirectement (par exemple, demande de renseignements 
sur les actifs). 
Si l’auditeur estime que les critères susmentionnés ne sont pas suffisamment remplis, il doit le préciser 
dans les observations factuelles. 
2  Acquisition d’une connaissance suffisante des termes et conditions du marché de services 
(annexe 2A – procédure 1.1) 
L’auditeur acquiert une connaissance suffisante des termes et conditions du marché de services et de 
l’annexe  II  de  celui-ci,  qui  contient  les  termes  de  référence  applicables  au  contractant.  En  outre, 
l’auditeur  prête  une  attention  particulière  aux  règles  de  sous-traitance  prévues  à  l’article 4  des 
conditions générales du marché de services. Si l’auditeur estime que les termes et conditions à vérifier 
ne sont pas suffisamment clairs, il lui appartient de demander une clarification au contractant. 
3  Vérification des honoraires et des dépenses (annexe 2A — procédures 3.1 et 3.2) 
Les honoraires et les dépenses déclarés par le contractant dans le rapport financier sont répartis entre 
les rubriques suivantes: Honoraires (y compris frais généraux) et Dépenses accessoires. Ces rubriques 
peuvent être ventilées en sous-rubriques. 
Les sous-rubriques d’honoraires et de dépenses peuvent être subdivisées en postes d’honoraires et de 
dépenses individuels ou catégories de postes de dépenses présentant des caractéristiques identiques ou 
similaires.  La  forme  et  la  nature  des  justificatifs  (par  exemple,  feuille  de  présence,  contrat,  facture, 
etc.)  et  le  mode  d’enregistrement  des  honoraires  et  des  dépenses  (par  exemple,  enregistrement 
informatisé du temps, entrées d’un journal) varient en fonction du type et de la nature des honoraires et 
des dépenses et des actions ou transactions sous-jacentes. Dans tous les cas, cependant, les honoraires 
déclarés doivent être en rapport avec les tarifs convenus dans le budget et avec la durée des prestations 
certifiée par les feuilles de présence visées à l’article 24.2 des conditions générales. Dans tous les cas, 
les postes de dépenses doivent refléter la valeur comptable (ou financière) des actions ou transactions 
sous-jacentes, quels que soient le type et la nature de l’action ou de la transaction concernée. 
4  Couverture de la vérification des honoraires et des dépenses (annexe 2A — procédures 3.1 et 
3.2) 
L’auditeur  doit  procéder  à  un  examen  complet  et  exhaustif  de  l’ensemble  des  honoraires  et  des 
dépenses portés en compte sur la facture et figurant dans le rapport financier. 
5  Procédures de vérification des honoraires et des dépenses (annexe 2A — procédures 3.1 et 
3.3) 
L’auditeur vérifie les honoraires et les dépenses en exécutant les procédures 3.1 et 3.3 énumérées à 
l’annexe 2A et notifie toutes les observations factuelles et les exceptions résultant de ces procédures. 
Sont considérés comme des exceptions de la vérification tous les écarts observés lors de l’exécution 
des procédures définies à l’annexe 2A. 
15 janvier 2016 
Page 13 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

link to page 14 link to page 18 link to page 18 link to page 19 link to page 20 link to page 20 L’auditeur quantifie le montant de l’exception constatée et l’impact potentiel sur la contribution de la 
CE,  si  la  Commission  venait  à  déclarer  inéligible(s)  les  honoraires  ou  le(s)  poste(s)  de  dépenses 
concerné(s). L’auditeur notifie toutes les exceptions observées, y compris dans les cas où il ne peut 
quantifier leur montant et l’impact potentiel sur la contribution de la CE. L’auditeur notifie toutes les 
exceptions observées, y compris celles dont il ne peut mesurer l’impact financier. 
Par exemple: l’auditeur constate qu’un montant de 1 000 euros lié à des honoraires d’experts n’est pas 
étayé par les heures travaillées indiquées sur les feuilles de présence. 
 
Annexe 3  Modèle de rapport de vérification des dépenses dans le cadre d’un marché de 
services (à prix unitaires) de l'Union européenne 
 
COMMENT UTILISER LE PRÉSENT MODÈLE DE RAPPORT? Tout le texte surligné en jaune 
dans le présent modèle de rapport est fourni à titre d’instruction uniquement et doit être supprimé 
par l’auditeur après utilisation. Les informations demandées dans le format suivant <……..> (par 
exemple <nom du contractant>) doivent être complétées par l’auditeur.
 
 
<À imprimer sur l’en-tête de l’AUDITEUR> 
 
Rapport de vérification des dépenses  
dans le cadre d’un marché de services (à prix unitaires)  
Actions extérieures de l'Union européenne 
<Intitulé et numéro du marché de services> 
 
 
TABLE DES MATIÈRES 
 
 
RAPPORT D’OBSERVATIONS FACTUELLES ........................................................................... 14 
1  INFORMATIONS RELATIVES AU CONTRAT DE SERVICES ......................................... 18 
2  PROCEDURES EXECUTEES ET OBSERVATIONS FACTUELLES ................................. 18 
ANNEXE 1 
RAPPORT FINANCIER RELATIF AU CONTRAT DE SERVICES ................ 19 
ANNEXE 2 
FACTURE DU CONTRACTANT .......................................................................... 20 
ANNEXE 3 
TERMES DE REFERENCE POUR UNE VERIFICATION DES DEPENSES . 20 
 
Rapport d’observations factuelles 
 
<Nom de la ou des personnes de contact>, <fonction> 
<Nom du contractant> 
<Adresse> 
 
<jj mois aaaa> 
<Nom de la ou des personnes de contact> 
15 janvier 2016 
Page 14 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Conformément aux termes de référence datés du <jj mois aaaa> que vous avez convenus avec nous, 
nous  vous  transmettons  notre  rapport  d’observations  factuelles  («le  rapport»)  relatif  au  rapport 
financier et à la facture annexés pour la période du <jj mois aaaa au jj mois aaaa> (annexes 1 et 2 du 
présent  rapport).  Vous  avez  demandé  l’exécution  de  certaines  procédures  en  relation  avec  votre 
rapport financier et votre facture ainsi qu’avec le marché de services financé par l'Union européenne 
concernant <intitulé et numéro du marché> (le «marché de services»). 
Objectif 
Notre  mandat  portait  sur  une  vérification  des  dépenses  consistant  à  exécuter  certaines  procédures 
convenues en ce qui concerne le rapport financier relatif au marché de services passé entre vous et <la 
Commission européenne ou nom d’un autre pouvoir adjudicateur> (le «pouvoir adjudicateur»). Notre 
objectif, dans le cadre de cette vérification des dépenses, était de mettre en œuvre certaines procédures 
que nous avions approuvées et de vous soumettre un rapport d’observations factuelles en relation avec 
les procédures exécutées. 
Normes et éthique 
Nous avons exécuté notre mandat: 

dans  le  respect  de  la  norme  International  Standard  on  Related  Services  («ISRS»)  4400 
Engagements  to  perform  Agreed-upon  Procedures  regarding  Financial  Information  [Missions 
d’exécution  de  procédures  convenues  en  matière  d’information  financière],  éditée  par 
l’International Federation of Accountants («IFAC»),  

en  conformité  avec  le  Code  of  Ethics  for  Professional  Accountants  [code  d’éthique  pour 
comptables  professionnels],  publié  par  l’IFAC.  Bien  que  l’ISRS  4400  ne  prévoie  pas 
l’indépendance  comme  critère  pour  les  missions  convenues,  le  pouvoir  adjudicateur  impose  à 
l’auditeur  l’obligation  de  se  conformer  aux  exigences  d’indépendance  du  code  d’éthique  pour 
comptables professionnels. 
Procédures exécutées 
Comme  demandé,  nous  n’avons  exécuté  que les  procédures  énumérées  à l’annexe  2A  des termes  de 
référence du mandat (voir annexe 2 du présent rapport). 
Ces  procédures  ont  été  établies  uniquement  par  le  pouvoir  adjudicateur  et  ont  été  exécutées 
uniquement dans le but d’aider le pouvoir adjudicateur à vérifier que les honoraires et les dépenses que 
vous avez déclarés sur la facture et dans le rapport financier annexés sont éligibles conformément aux 
termes et conditions du marché de services. 
Étant  donné  que  les  procédures  exécutées  par  nos  soins  ne  constituaient  ni  un  audit  ni  un  examen 
effectué  conformément  aux  normes  internationales  d’audit  ou  applicables  aux  missions  d’examen, 
nous ne fournissons aucune assurance concernant le rapport financier. 
Si nous avions exécuté d’autres procédures, un contrôle des comptes ou un examen des états financiers 
du contractant en application des normes internationales d’audit, il n’est pas exclu que d’autres points 
auraient attiré notre attention et vous auraient été communiqués. 
Sources d’information 
Le  rapport  présente  les  informations  que  vous  nous  avez  fournies  en  réponse  à  des  questions 
spécifiques ou que nous avons obtenues et déduites de vos comptes et relevés. 
15 janvier 2016 
Page 15 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Observations factuelles 
Les dépenses qui font l’objet de la vérification s’élèvent à un total de <Montant> [EUR] [<code 
ISO de la monnaie nationale> en cas de gestion indirecte uniquement]. Ce montant correspond au 
total des honoraires et des dépenses déclarés sur votre facture et dans votre rapport financier. Nous 
avons  procédé  à  un  examen  complet  et  exhaustif  des  honoraires  et  des  dépenses  déclarés  sur  la 
facture et dans le rapport financier. 
Nous détaillons les observations factuelles qui résultent des procédures que nous avons exécutées au 
chapitre 2 du présent rapport. 
Utilisation du présent rapport 
Le présent rapport n’a d’autre finalité que celle formulée dans l’objectif précisé ci-dessus. 
Confidentiel et réservé à votre usage personnel, il a été établi dans le seul but que vous le soumettiez 
au  pouvoir  adjudicateur  au  titre  des  exigences  définies  à  l’article 29  des  conditions  générales  du 
marché de services. Ce rapport ne peut être utilisé à d’autres fins que celles prévues, ni communiqué à 
d’autres parties. 
Le pouvoir adjudicateur n’est pas partie à l’accord (les termes de référence) conclu entre vous et nous 
et, par conséquent, nous n’avons pas de devoir de diligence à l’égard du pouvoir adjudicateur qui peut 
s’appuyer  sur  le  présent  rapport  de  vérification  des  dépenses  à  ses  risques  et  à  sa  discrétion.  Le 
pouvoir adjudicateur peut vérifier lui-même les procédures et observations que nous avons notifiées et 
tirer ses propres conclusions des observations factuelles que nous avons rapportées. 
Le pouvoir adjudicateur ne peut transmettre le présent rapport qu’aux parties dûment habilitées à en 
prendre  connaissance,  en  particulier  [la  Commission  européenne  (mention  à  supprimer  si  la 
Commission européenne est le pouvoir adjudicateur)], l’Office européen de lutte antifraude et la Cour 
des comptes européenne. 
Le présent rapport concerne exclusivement le rapport financier visé ci-dessus et ne s’étend à aucun de 
vos états financiers. 
15 janvier 2016 
Page 16 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Dans l’attente de pouvoir vous présenter notre rapport, nous nous tenons à votre disposition pour vous 
fournir toute information ou assistance complémentaire que vous souhaiteriez obtenir. 
Veuillez agréer, <nom de la ou des personnes de contact>, l’expression de nos sincères salutations. 
 
Signature de l’auditeur 
(personne, entreprise, ou les deux si approprié, en accord avec les procédures 
de l'entreprise concernée) 
 
<Nom de l’auditeur signataire (personne ou entreprise, ou les deux si approprié)> 
 
<Adresse de l’auditeur (de la branche responsable de l'engagement)> 
 
Date de signature 
<jj mois aaaa - date effective de signature du rapport final> 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15 janvier 2016 
Page 17 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

1  Informations relatives au marché de services 
Le chapitre 1 devrait inclure une brève description du marché de services et des activités du 
contractant. (maximum 1 page).
 
2  Procédures exécutées et observations factuelles 
Nous avons exécuté les procédures spécifiques énumérées à l’annexe 2A des termes de référence pour 
une  vérification  des  dépenses  dans  le  cadre  d’un  marché  de  services.  Ces  procédures  sont  les 
suivantes: 
1  Procédures générales 
2  Procédures de vérification de la conformité des dépenses avec le budget et contrôle analytique 
3  Procédures de vérification des honoraires et des dépenses 
Nous  avons  appliqué  les  principes  et  critères  de  vérification  des  dépenses,  tels  qu’ils  sont  établis  à 
l’annexe 2B (sections 3 et 4) des TdR relatifs à cette vérification des dépenses. 
<Expliquer ici les difficultés ou problèmes rencontrés, le cas échéant> 
Le total des dépenses que nous avons vérifiées s’élève à <montant>  EUR] [<code ISO de la monnaie 
nationale> en cas de gestion indirecte uniquement] et est résumé dans le tableau ci-dessous. 
<Fournir  ici  un  tableau  synthétique  du  rapport  financier  figurant  à  l’annexe 1,  en  présentant  pour 
chaque (sous-) rubrique, le montant total des honoraires et des dépenses déclarés par le contractant> 
Nous avons contrôlé les honoraires et les dépenses, tels que présentés dans le tableau synthétique ci-
dessus. À cette fin, nous avons exécuté les procédures de vérification spécifiées aux points 3.1 et 3.2 
de l’annexe 2A des TdR relatifs à cette vérification des dépenses. 
Nous notifions ci-dessous les observations factuelles qui résultent de ces procédures. 
 
1  Procédures générales 
 
1.1  Termes et conditions du marché de services 
Nous avons acquis une connaissance suffisante des termes et conditions de ce marché de services, 
conformément  aux  lignes  directrices  de  l’annexe  2B  (section  2)  des  TdR  relatifs  à  cette 
vérification des dépenses. 
<Décrire  les  observations  factuelles  et  indiquer  les  problèmes  qui  résultent  des  procédures  1.1- 
1.5  de l’annexe  2A.  En cas  d'absence  d'observations factuelles,  ceci  doit  être  explicitement 
indiqué,  pour  chaque  procédure,  de  la  façon  suivante:  «Aucune  observation  factuelle  ne 
résulte de cette procédure».
> 
1.2  Rapport financier et facture relatifs au marché de services 
1.3  Règles de comptabilité et de tenue des comptes 
1.4  Comparaison entre le rapport financier et les comptes et relevés du contractant   
1.5  Taux de change  
 
2  Procédures de vérification de la conformité des dépenses avec le budget et contrôle 
analytique 
15 janvier 2016 
Page 18 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

2.1  Budget du marché de services 
2.2  Modification du budget du marché de services 
<Décrire les observations factuelles et indiquer les erreurs et exceptions. Procédures 2.1  2.2 de 
l
annexe 2A. En cas d'absence d'observations factuelles, ceci doit être explicitement indiqué, 
pour  chaque  procédure,  de  la  façon  suivante:  «Aucune  observation  factuelle  ne  résulte  de 
cette procédure».

3  Procédures de vérification des honoraires et des dépenses 
Nous avons signalé plus loin toutes les exceptions résultant des procédures de vérification spécifiées 
aux points 3.1 et 3.2 de l’annexe 2A des TdR relatifs à la vérification des dépenses, dans la mesure où 
ces procédures s’appliquaient à la vérification des honoraires et des dépenses. 
Nous avons quantifié le montant des exceptions constatées et l’impact potentiel sur la contribution de 
la  CE,  si  la  Commission  venait  à  déclarer  inéligible(s)  les  honoraires  ou  le(s)  poste(s)  de  dépenses 
concerné(s).  Nous  avons  notifié  toutes  les  exceptions  observées,  y  compris  dans  les  cas  où  nous  ne 
pouvons pas quantifier leur montant et l’impact potentiel sur la contribution de la CE. 
<Préciser  pour  quels  honoraires  et  dépenses/postes  de  dépenses,  des  exceptions  entre  les  faits  et  les 
critères  ont  été  constatées,  la  nature  de  l’exception  –  à  savoir  quelles  sont  celles  des  conditions 
spécifiques  décrites  aux  points 3.1  et  3.2  de  l’annexe  2A  des  TdR  qui  n’ont  pas  été  remplies. 
Quantifier le montant des exceptions constatées et l’impact potentiel sur la contribution de la CE, si la 
Commission venait à déclarer inéligible(s) le(s) poste(s) de dépenses concerné(s)> 
3.1 
Éligibilité des honoraires déclarés 
Nous  avons  contrôlé  l’éligibilité  des  honoraires  déclarés  par  rapport  aux  termes  et  conditions  du 
marché de services. Nous avons exécuté les procédures 3.1.1 (vérification du temps de travail imputé 
au  marché  de  services),  3.1.2  (vérification  des  tarifs  d’honoraires  imputés  au  marché  de  services)  et 
3.1.3  (vérification  du  total  des  honoraires  imputés  au  marché  de  services),  telles  que  spécifiées  à 
l’annexe 2A des TdR relatifs à la vérification des dépenses. 
<Décrire les observations factuelles et indiquer les erreurs et exceptions. Procédures 3.1.1 — 3.1.3 de 
l’annexe  2A.  Exemple:
  nous  avons  constaté  que  dans  le  rapport  financier,  un  montant  total  de 
7 000 euros  lié  à  des  honoraires  d’experts  confirmés  n’était  pas  éligible.  Nous  avons  constaté  qu’un 
montant de 5 000 euros d'honoraires d’experts n’était pas étayé par des feuilles de présence et qu’un 
montant de 2 500 euros était lié à une feuille de présence pour une période non couverte par le marché. 
(Note: il y a lieu de fournir des précisions pertinentes telles que des références aux feuilles de présence 
ou des documents).> 
3.2  Éligibilité des dépenses accessoires 
Nous  avons  contrôlé  l’éligibilité  des  dépenses  accessoires  par  rapport  aux  termes  et  conditions  du 
marché  de  services.  Nous  avons  exécuté  les  procédures  3.2.1  et  3.2.2  (éligibilité  des  dépenses 
accessoires) prévues à l’annexe 2A. 
<Décrire les observations factuelles et préciser les erreurs et exceptions. Procédure 3.2.1 (Vérification 
des dépenses accessoires – procédures et critères de vérification) et 3.2.2 (Vérification des dépenses 
accessoires – Procédures spécifiques de vérification pour les indemnités journalières) de l’annexe 
2A

Annexe 1 
Rapport financier relatif au marché de services 
L’annexe 1 doit inclure le rapport financier du contractant relatif au marché de services qui a fait l’objet de la vérification. Le 
rapport financier doit être daté et indiquer la période couverte
15 janvier 2016 
Page 19 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc 

Annexe 2 
Facture du contractant 
L’annexe 2 devrait inclure une copie de la facture du contractant. 
Annexe 3 
Termes de référence pour une vérification des dépenses 
L’annexe 3 doit inclure une copie signée et datée des termes de référence pour une vérification des dépenses dans le cadre 
d’un marché de services, y compris lannexe 1 (informations relatives au marché de services) et lannexe 2A (liste des 
procédures spécifiques à exécuter). 
15 janvier 2016 
Page 20 sur 20 
Doc 6.8 Annexe VII Rapport d'observations fact.doc