Esta es la versión HTML de un fichero adjunto a una solicitud de acceso a la información 'Documents on EUTF projects granted to Civipol'.


COMMISSION EUROPÉENNE 
Direction Générale de la Coopération Internationale et du Développement 
 
Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne en faveur de la stabilité et de la lutte contre 
les  causes  profondes  de  la  migration  irrégulière  et  du  phénomène  des  personnes  déplacées  en 
 
Afrique 
 
 
CONCLUSIONS DU QUATRIÈME COMITÉ OPÉRATIONNEL 
BRUXELLES, 14 DÉCEMBRE 2016 
 
PRÉSIDENTE de la réunion 
Mme Carla MONTESI, Directrice DEVCO E, Coordination du développement - Afrique occidentale 
et centrale, Commission européenne (CE)  
PARTICIPANTS à la réunion 
Union européenne: DEVCO (Unités E1, E2), HOME, SEAE (Division Afrique, Représentant spécial 
de l'Union européenne pour le Sahel, RSUE), ECHO  
Etats contributeurs:  
  Votants: AT, BE, DE, DK, ES, FR, IT, NL, SE, UK, LU, NO, CH 
  Non-votants: MT, PL  
 
Etats bénéficiaires: BF, CM, GM, ML, MR, NE, SN, TD, CI, GH 
Organisations régionales: CEDEAO, UEMOA 
RÉSULTAT des discussions   
Le  Comité  opérationnel  a  adopté  les  28  nouveaux  programmes  présentés  dans  le  cadre  du  Fonds 
fiduciaire  d’urgence  de  l’Union  européenne  en  faveur  de  la  stabilité  et  de  la  lutte  contre  les  causes 
profondes  de  la  migration irrégulière  et  du phénomène  des  personnes  déplacées en  Afrique,  pour un 
montant total de EUR 381 033 200.  
DEUXIÈME SESSION (14H40 – 17H30)  
 
1. 
BIENVENUE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR  
Le  Comité  Opérationnel  a  adopté  l'ordre  du  jour  ainsi  que  les  conclusions  du  précédent  comité 
opérationnel (13 juin 2016) sans modifications.  
2. 
ADOPTION DES CONCLUSIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU 13 DÉCEMBRE 2016 
La  Présidente  a  ouvert  la  session  en  présentant  les  conclusions  du  Conseil  d'Administration  du  13 
décembre 2016, précisant que le Fonds fiduciaire garderait le même cadre stratégique en 2017 tout en 
renforçant le dialogue dans le domaine de la migration. Elle a indiqué que la portée géographique du 
fonds s'étendrait à trois nouveaux pays, à savoir la Guinée, le Ghana et la Côte d'Ivoire. Par ailleurs, 
elle  a  souligné  l'importance  de  la  recherche  permettant  de  renforcer  nos  phases  d'identification.  Il 
s'agira d'effectuer une analyse de ce qui a été réalisé par pays et de ce qu'il reste à faire. 

 

Le RSUE a ensuite souligné l'importance de l'équilibre entre les différents piliers du plan de la Valette. 
Le SEAE a réaffirmé le besoin de développer une approche evidence-based afin d'affiner l'orientation 
stratégique  de  nos  interventions.  Enfin,  la  Guinée  a  remercié  la  présidente  d'avoir  invité  les  trois 
nouveaux pays du fonds au comité opérationnel. 
3. 
PRÉSENTATION GÉNÉRALE  
L'administrateur  du  Fonds  pour  la  fenêtre  Sahel/Lac  Tchad,  est  intervenu  pour  présenter  l'équilibre 
entre les deux axes du cadre opérationnel pour la fenêtre Sahel et Lac Tchad. Il a ensuite présenté le 
contenu des dossiers distribués aux invités, à savoir des factsheets présentant l'activité du Fonds ainsi 
que des fiches pays et des cartes régionales. L'administrateur a ensuite présenté le nouveau partenariat 
avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).  
Il a également rappelé que les retours d'Europe, volontaires ou forcés, émanent d'une double demande 
des Etats Membres et des Etats bénéficiaires. La crise migratoire nécessite une approche structurée sur 
l'ensemble des points de la route. Il s'agira donc de renforcer les capacités des autorités nationales pour 
gérer et accompagner ces flux.  
4. 
APPROBATION DES ACTIONS 
4.1. 
Paquet de gestion des migrations 
4.1.1.  Présentation de l'OIM  
Le directeur du bureau régional de l'OIM à Bruxelles, Eugenio Ambrosi, a ensuite pris la parole pour 
présenter l'approche globale de l'OIM dans la région. L'initiative consiste en 3 éléments clés: 
-  Un partenariat entre l'OIM et l'Union européenne; 
-  Une stratégie se construisant non pas autour des pays concernés ou des types de migrants mais 
autour des différentes routes migratoires qui prennent leurs sources dans les différents pays de 
l'Afrique de l'Ouest; 
-  Une stratégie s'inscrivant dans un cadre régional en se focalisant sur une analyse des besoins 
nationaux. 
DISCUSSION – QUESTIONS ET RÉPONSES  
A  la  suite de  cette  présentation,  les  représentants  de l'Italie  et  de l'Allemagne  ont  annoncé  que  leurs 
gouvernements  allaient  respectivement  contribuer  à  hauteur  de  22  et  48  millions  d'euros  à  ce 
partenariat avec l'OIM pour cibler cette initiative migration pour le Sahel.  
Ces  présentations  ont  été  accueillies  favorablement  par  le  Comité  opérationnel.  Plusieurs  Etats 
Membres  (Allemagne,  Italie,  Pays-Bas,  Royaume-Uni)  ont  félicité  la  Commission  pour  le  travail 
fourni. 
La Belgique a fait part de l'importance de privilégier les retours et réintégrations en Afrique et d'éviter 
les risques de double financement.  
Les Pays-Bas ont proposé une facilité régionale pour les trois fenêtres du Fonds fiduciaire. La France a 
ensuite  demandé  plus  d'information  sur  la  mise  en  œuvre  des  projets  et  sur  la  complémentarité  des 
actions  du  fonds  avec  celles  d'autres  instruments  de  DEVCO  (ie  FED).  La  France  a  également 
demandé que les agences soient incluses dans la réflexion sur la réintégration. 

 

L'ambassadeur du Sénégal a souligné le bilan positif des actions validées, la cohérence des objectifs 
définis  en  tenant  compte  du  national  et  du  régional.  Cependant,  la  phase  de  mise  en  œuvre  reste 
toujours la plus difficile. 
La présidente a souligné le travail effectué dans chaque pays pour tenir compte des interventions déjà 
financées  par  l'UE  ou  par  les  EM,  et  a  insisté  sur  le  respect  des  principes  de  complémentarité, 
synergie,  et  appropriation.  Le  fait  d'avoir  choisi  de  travailler  avec  un  seul  partenaire,  l'OIM,  pour 
mener  ces  activités  permettra  d'apporter  encore  plus  de  cohérence  au  cadre  d'action  global.  Les 
agences des Etats membres ne seront pas pour autant mises de côté, comme en témoigne le recours à 
l'AECID au Mali pour avoir un meilleur accès aux autorités. 
Pour  conclure,  l'Administrateur  du  Fonds  a  rappelé  que  les  processus  d’identification  des  actions  et 
leur préparation ont été simplifiés, et qu'il est également demandé aux agences de mise en œuvre de 
faire de même pour mieux travailler ensemble 
4.1.2.  Paquet gestion des migrations 
Présentées  par  l'Administrateur  du  Fonds,  les  9  premières  actions  soumises  pour  adoption  ont  été 
regroupées sous l'appellation "paquet gestion des migrations".  
Ces actions s’inscrivent dans le cadre de l'Initiative conjointe pour la protection et la réintégration des 
retournés en Afrique, développée avec l'OIM pour adresser de manière cohérente les flux migratoires 
dans la région Afrique de l'Ouest et Centrale et pour renforcer la capacité des gouvernements et des 
acteurs locaux en matière de gestion des migrations. Dans le cadre de cette Initiative, les propositions 
soumises  visent la protection de 60 000 migrants dans le besoin, l'organisation de 24 000 retours de 
migrants  en  transit  et  de  leur  réintégration  durable  dans  leurs  pays  d'origine.  Ces  actions  prévoient 
également l'information et la sensibilisation aux dangers et aux alternatives à la migration irrégulière 
de 2 000 communautés d'origine et 200 000 migrants sur les routes migratoires.  
Certaines de ces actions proposent également des activités additionnelles telles que le renforcement de 
la gouvernance, la migration légale et du travail ou encore la gestion des frontières.  
L’objectif général de ces actions est de contribuer au renforcement de la gestion et gouvernance des 
migrations et assurer la protection, le retour et la réintégration durable des migrants. 
-  Renforcement  de  la  gestion  et  de  la  gouvernance  des  migrations  et  le  retour  et  la 
réintégration durable au Burkina Faso, 8 300 000 EUR (T05-EUTF-SAH-BF-04) 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-   Renforcement  de  la  gestion  et  de  la  gouvernance  des  migrations  et  le  retour  et  la 
réintégration durable au Cameroun, 3 300 000 EUR (T05-EUTF-SAH-CM-04)  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Strengthening  the  management  and  governance  of  migration  and  the  sustainable 
reintegration  of  returning  migrants  in  the  Gambia,  EUR  3  900  000  (T05-EUTF-SAH-
GM-02)  

Commentaires:  Les  représentants  des  Pays-Bas  et  du  Royaume-Uni  ont  fait  part  de  leur 
réserve sur l'adoption de cette action suite  au refus du Président sortant de quitter le pouvoir 

 

après l'élection d'un nouveau Président. Plusieurs pays ont marqué leur soutien à cette action  
(notamment, MR, SN, TD et GM). 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée, sous réserve de l'évolution de la situation 
en Gambie. 
-  Renforcement  de  la  gestion  et  de  la  gouvernance  des  migrations  et  le  retour  et  la 
réintégration durable au Mali, 15 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-ML-07)  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Contribuer  au  renforcement  de  la  gouvernance  et  de  la  gestion  des  migrations  et  des 
frontières, et faciliter la protection, le retour et la réintégration durable de migrants en 
Mauritanie, 8 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-MR-03)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Renforcement de la gestion et de la gouvernance des migrations et le retour durable au 
Niger  (Sustainable  Return  from  Niger  –  SURENI),  15  000  000  EUR  (T05-EUTF-SAH-
NE-07)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Strengthening  the  management  and  governance  of  migration  and  the  sustainable 
reintegration  of  returning  migrants  in  Nigeria,  EUR  15  500  000  (T05-EUTF-SAH-NG-
04)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Strengthening  the  management  and  governance  of  migration  and  the  sustainable 
reintegration of returning migrants in Ivory Coast, Ghana, Guinea, Guinea Bissau, and 
Chad, EUR 13 930 000 (T05-EUTF-SAH-REG-08)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Renforcement  de  la  gestion  et  de  la  gouvernance  des  migrations  et  le  retour  et  la 
réintégration durable au Sénégal, 27 900 000 EUR (T05-EUTF-SAH-SN-06) 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
4.2. 
Actions par pays 
Les  19  autres  actions  présentées  au  Comité  opérationnel  sont  des  actions  par  pays  et  également 
régionales.  
4.2.1.  Burkina Faso 
-  Programme d’Appui à l’Emploi dans les zones frontalières et périphériques, 7 000 000 
EUR (T05-EUTF-SAH-BF-05)  
Commentaires:  Vue  la  multiplicité  d’initiatives  d'emploi,  il  sera  important  d'établir  des  
mécanismes de coordination. 

 

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  TUUMA - Appui à la compétence professionnelle, l’entreprenariat et l’agrobusiness des 
jeunes en milieu rural dans des régions fragiles du Burkina Faso, 8 000 000 EUR (T05-
EUTF-SAH-BF-06)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
4.2.2.  Mali 
-  Programme d'appui au fonctionnement de l'état civil au Mali: appui à la mise en place 
d’un système d’information sécurisé, 25 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-ML-08)  
Commentaires:  Cette  action  permettra  d’achever  le  recensement  de  l’état  civil  et  connectera 
les maliens de l’intérieur et de l’extérieur.  Il faudra assurer que l'enregistrement se fasse dans 
le  respect  de  l'intérêt  des  citoyens  et  de  leur  protection  sociale.  Pour  assurer  la 
complémentarité avec d'autres actions sur l'état civil, le dialogue avec d'autres partenaires aura 
lieu sur le terrain.  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Youth  Employment  Creates  Opportunities  At  Home  in  Mali,  EUR  20  000  000  (T05-
EUTF-SAH-ML-09)  
Commentaires:  l'ambassadeur  du  Mali  a  fait  valoir  qu'il  s'agit  d'une  initiative  de  création 
d'emplois  qui  s'inscrit  dans  les  efforts  poursuivis  par  le  pays  pour  freiner  l’émigration  et 
empêcher la "fuite des cerveaux" à l'étranger. Les mécanismes de coordination avec d'autres 
initiatives (BM, BAD, GIZ, DANIDA) auront lieu sur place. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
DEUXIÈME SESSION (14H40 – 17H00) 
 
4.2.3.  Niger 
-  Plan d'Actions à Impact Economique Rapide à Agadez (PAIERA), 8 000 000 EUR (T05-
EUTF-SAH-NE-08)  
Commentaires: il a été précisé qu'il n'y a aucune dimension militaire dans ce projet, toutes les 
actions  répondent à la classification DAC. Les activités seront de préférence mises en œuvre 
par des acteurs locaux. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Renforcement  de  la  résilience  institutionnelle  et  communautaire  dans  la  région  Diffa, 
Bassin du Lac Tchad, Niger, 12 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-NE-09)  
Commentaires  :  une  clarification  a  été  apportée  pour  dire  qu'il  ne  s'agit  pas  d'un  projet 
humanitaire  mais  d'une  action  de  résilience  institutionnelle  et  communautaire  qui  vise  à 
accompagner les communes pour développer de nouveaux projets de lotissement pour assurer 
l’accès au foncier, et à l’eau pour les populations déplacées, les réfugiés et les communautés 
hôtes. 

 

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
4.2.4.  Nigeria 
-  The Right to Write Nigeria Project, EUR 2 400 000 (T05-EUTF-SAH-NG-05)  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Strengthening  Psychosocial  Support,  Mental  Health,  Reintegration  and  Protection 
Services for children in Borno, including children associated with Boko Haram, EUR 4 
500 000 (T05-EUTF-SAH-NG-06)  

Commentaires:  Cette  action  est  complémentaire  avec  ce  qui  se  fait  au  niveau  du  PIN, 
deuxième phase d'un projet réussi actuellement mis en œuvre dans l'état du Borno. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
4.2.5.  Mauritanie 
Les  3  propositions  concernant  la  Mauritanie  ont  été  discutées  avec  les  autorités  nationales 
depuis  le  début.  Le  point  focal  de  la  Mauritanie  pour  le  Fonds  fiduciaire,  également 
représentant  des  maires  de  Mauritanie,  a  signalé  l'intérêt  montré  par  le  gouvernement  pour 
présenter  des  propositions  ainsi  que  pour  participer  à  l'identification  des  actions.  Il  a  aussi 
demandé la possibilité d'avoir le soutien des agences des Etats membres dans la formulation 
des projets, compte tenu de leur manque d'expérience. 
-  Création  d’emploi  pour  les  jeunes  et  potentiels  migrants  dans  le  secteur  de  la  pêche 
artisanale, 14 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-MR-04)  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Promotion  de  l´emploi  et  amélioration  des  conditions  de  vie  des  pêcheurs  artisanaux 
côtiers, jeunes et femmes aux alentours des espaces naturels protégés du secteur nord de 
Mauritanie, 10 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-MR-05)  

Commentaires:  Proposition  discutée  avec  les  autorités  mauritaniennes  avec  leur  implication 
dès le début. L'Espagne a précisé que la coordination avec les autorités nationales sera assurée 
pour le développement du projet, pour permettre un ancrage local. L'administrateur du Fonds a 
par  ailleurs  précisé  que  s'il  y  a  des  idées  de  projets,  il  faut  faire  des  notes  de  concept  pour 
expliquer son objectif et ce qu’on veut faire exactement. Le travail sera aussi de déterminer si 
le Fonds fiduciaire est le meilleur outil pour le financement. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Projet d’appui à la prévention de la radicalisation violente en république Islamique de 
Mauritanie, 6 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-MR-06)  
Commentaires:  Le  représentant  de  la  Mauritanie  a  insisté  sur  l'importance  d'associer  les 
autorités locales dès le début, dans tous les projets de développement.  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 

 

4.2.6.  Sénégal  
-  Programme  d'appui  au  renforcement  du  système  d’information  de  l’état  civil  et  à  la 
création d’un fichier national d’identité biométrique, 28 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-
SN-07)  

Commentaires:  L'administrateur  du  Fonds  a  précisé  que  le  rôle  de  la  communauté  de  Sant 
Egidio  dans  la  mise  en  œuvre  de  cette  action  sera  de  compléter  l'action  de  la  CTB  pour  la 
sensibilisation  des  populations  à  l’enregistrement  que  leur  présence  sur  le  terrain  permet.  
L'action ne couvre pas l’octroi de la carte d’identité. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Projet d'Appui à la Réduction de l'Emigration rurale et à la Réintégration dans le Bassin 
Arachidier par le développement d´une économie rurale sur base des périmètres irrigués 
– PARERBA, 18 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-SN-08)  

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  PASPED – Programme de contraste à la migration illégale à travers l’appui au Secteur 
Privé  et à la création d’emplois au Sénégal, 14 303 200 EUR (T05-EUTF-SAH-SN-09)  
Commentaires:  Il  s'agit  d'une  action  pilote  d'appui  au  secteur  privé  et  de  facilitation  aux 
PYMES, secteurs qui n'ont jusqu’à présent pas reçu beaucoup de fonds de la part du PIN.  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
4.2.7.  Tchad 
-  Appui à la formation et à la sécurité publique au Tchad, 10 000 000 EUR (T05-EUTF-
SAH-TD-05)  
Commentaires:  Il  a  été  clarifié  que  le  projet  n’impliquera  pas  l’armée,  qu'il  n'y  a  pas  de 
fourniture d’équipement létal; les forces de sécurité intérieure sont sous la tutelle du Ministère 
de  la  Justice  et  toutes  les  actions  seront  dacables,  avec  une  approche  do  no  harm
L'administrateur  du  Fonds  a  précisé  que  l’objectif  du  Fonds  est  de  faire  de  la  sécurité  un 
secteur du développement comme un autre en termes de méthodologie en ce qui concerne le 
dialogue, l'approche sectorielle, etc. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  Appui  au  déminage,  à  la  protection  sociale  et  au  développement  des  personnes 
vulnérables, 23 000 000 EUR (T05-EUTF-SAH-TD-06) 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée.  
4.2.8.  Multi-pays  
-  Soutien  aux  populations  du  Bassin  du  Lac  Tchad,  30  000  000  EUR  (T05-EUTF-SAH-
REG-05)  
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 

 

-  Renforcement  de  la  résilience  et  de  la  capacité  d’autonomisation  des  refugiés,  des 
rapatriés  et  des  personnes  déplacées  internes  dans  le  Nord  du  Mali,  20 000 000  EUR 
(T05-EUTF-SAH-REG-06)  

Commentaires: le représentant du Mali a demandé de ne pas faire mention du conflit dans le 
titre  de  l'action  vu  que  l'on  est  déjà  dans  le  processus  de  paix.  De  plus,  l'appellation  "Nord 
Mali" est incorrecte car ce n'est pas une région du Mali et devrait être remplacée par le terme 
Nord du Mali. 
Décision du Comité Opérationnel: action approuvée. 
-  « Création d’emplois équitables et développement durable de micro-entreprises à travers  
la gestion responsable et éthique de chaines de valeur spécifiques liées aux secteurs de la 
Mode,  du  «  lifestyle  »  et  de  l’aménagement  d’intérieur  au  Burkina  Faso  et  au  Mali  », 
EUR 10 000 000 (T05-EUTF-SAH-REG-07) 

Décision du Comité Opérationnel: action approuvée.  
5. 
AOB 
L'administrateur  adjoint  du  Fonds  fiduciaire,  a  présenté  les  sections  relatives  à  la  contractualisation, 
AKVO et à la Facilité de recherche, à la suite de l'adoption des 28 actions.  
Contractualisation - L'objectif était d’arriver à 90% de contractualisation au bout d'un an d’existence 
du Fonds fiduciaire. Au 14 décembre 2016, 60% étaient atteints. Les contrats non signés sont tous en 
voie de contractualisation à un stade avancé, seuls 2 projets enregistrent un retard conséquent.  
Les  agences doivent  quant  à elles  être  prêtes à accélérer la  mise  en  œuvre  de leurs  actions  car il  est 
impératif  que  le  Fonds  fiduciaire  commence  à  montrer  des  résultats  maintenant  qu'il  entre  dans  sa 
deuxième  année  d'existence.  Il  ne  faut  pas  oublier  que  le  Fonds  fiduciaire  est  un  instrument  qui  été 
conçu pour apporter une réponse rapide et efficace à des situations d'urgence, ce qu'il faut démontrer 
lors de la phase de contractualisation et de mise en œuvre.  
Carla  Montesi  a  insisté  sur  l'importance  de  contracter  rapidement,  et  de  ne  pas  attendre  que  trop  de 
mois passent après l'approbation de la proposition par le Comité.  
Monitoring  -  AKVO  RSR1  est  une  plateforme  informatique  qui  va  permettre  au  Fonds  fiduciaire  de 
publier des résultats, de mieux communiquer sur les activités mises en œuvre, de détailler les objectifs, 
dans  le  but  d'augmenter  la  transparence  vis-à-vis  des  Etats  partenaires  et  du  public  en  général.  Des 
formations  seront  prochainement  organisées  sur  le  terrain  avec  les  agences  des  Etats  membres  pour 
expliquer comment la plateforme fonctionne.  
Facilité de recherche - La Facilité de recherche vise à produire ou consolider des connaissances pour 
les  besoins  du  Fonds  fiduciaire.  Elle  permettra  de  mieux  en  orienter  l’activité.  L'identification  des 
recherches à conduire se fera à la fois en délégation et au siège de l'UE. 
6. 
PROCHAINES ÉTAPES  
Carla Montesi a rappelé que nous sommes arrivés à près de 918 M€ de financements  pour la fenêtre 
Sahel et Lac Tchad cette année, et qu'il reste environ 430 M€ pour 2017. Il est nécessaire  de continuer 
                                                           
 

 

l’effort  d’analyse,  d'identifier  là  où  les  besoins  sont  les  plus  importants  pour  assurer  la 
complémentarité, et pour le choix des futurs projets, avec une approche plus stratégique.  
ANNEXE - LISTE DES PARTICIPANTS  
1.  Etats  membres  de  l'UE  (+  Norvège  et  Suisse),  Etats  africains  partenaires  et  organisations 
régionales 

AT 
Austria 

Kutschera Wolfgang 
Mair Dominique Claire 
BE 
Belgium 

Saliez Jean-Yves 
Lastschenko Michel 
Florence Deschuytener 
BF 
Burkina Faso 

Rosine Nebie/Guissou 
CM 
Cameroon 

Joseph Etoundi Ayissi 
TD 
Chad 

Mahamat Djourab 
CZ 
Czech Republic 

Zuzana Beranova 
DK 
Denmark 

Malthe Hansen  Steen 
Kristensen Henriette 
Irene Hvass 
Birgitte Markussen 
FI 
Finland 

Neuvonen Mari Hannele 
FR 
France 

Heloise Celine Troc 
Marc Giacomini 
Ophélie Tardieu 
DE 
Germany 

Renner-Häberle  Ylva 
Müller  Corinna Sophia 
GM 
The Gambia 

Ambassador T.M. Jaiteh 
GH 
Ghana 

Nyarko Hannah 
Boateng Felix Osei 
GN 
Guinée 

Toure Jean 
Sylla Ousmane 
HU 
Hungary 

Barbara Horváth Judit 
Tamás Paczuk  Miklós 
Szatmari Brigitta 
IT 
Italy 

Daniela Tonon 
Alessandra Spinelli 
CI 
Ivory Coast 

DIBI Bongro Zéphirin 
DIEKET née SANGANOKO  Minata 
LU 
Luxembourg 

Alex Victor Jean Diederich 
ML 
Mali 

Cheick Oumar Coulibaly 
Cisse Sékou Dit Gaoussou 
MR 
Mauritania 

Cheikh Baya 
NL 
Netherlands 

Jurriën Norder 
NE 
Niger 

Souleymane Issakou 

 

NO 
Norway 

Soldic Marko 
Nilsen Tijana 
PL 
Poland 

Kita-Sposób Beata 
Piaskowska Olga 
SN 
Sénégal 

Amadou Diop 
Paul Benoit Sarr 
SO 
Slovenia 

Smrkolj Petra 
ES 
Spain 

Gabriel Cremades Ventura 
Javier Parrondo 
Teresa González 
Juan José Lavín Suarez 
SE 
Sweden 

Rybo Adam Johannes 
Flard Helge 
CH 
Switzerland 

Milica Meili Bourlon 
Francesca Cardillo 
UK 
United Kingdom 

Benjamin Smith 
Lewisohn Sophie 
Moffett Sebastian 
Heloise Troc 
 
CEDEAO 

Jonas Hemou 
 
UEMOA 

Jean Chrysostome Ndèye 
 
IOM 

Eugenio Ambrosio 
Beth Masterson 
Anna Eva Radicetti 
 
2. Commission européenne 
 
DEVCO E 
MONTESI Carla (Présidente) 
DEVCO E1 
DI MAURO Francesca 
DEVCO E2 
VERSE Didier 
DEVCO E2 
ADRIAEN Charlotte 
DEVCO E2 
SOURD Roland (Administrateur du Fonds fiduciaire) 
DEVCO E2 
LEBOUC Jérôme 
DEVCO E2 
DELUBAC Bertrand 
DEVCO E2 
DI BIASIO Elena 
DEVCO E2 
DE LORENZO Cristina 
DEVCO E2 
ROISIN Anne-Christine 
DEVCO E2 
VELUD Sarah 
DEVCO E2 
LAINE Sophie 
DEVCO E2 
VALDES Ana Maria 
DEVCO E2 
STALMANS Marc 
DEVCO E2 
FOATA Anne 
RSUE Sahel 
LOSADA Angel 
EEAS 
SCHADECK Hans Peter  
EEAS 
EDINGER Kristian 
ECHO 
PEREYRA Petra 
 
10