Ceci est une version HTML d'une pièce jointe de la demande d'accès à l'information 'Project implemented by the Foundation'.


Ref. Ares(2019)6047330 - 30/09/2019
FR 
ANNEXE 
A ne pas publier 
FR 
 
   FR 

COMMUNICATION A MONSIEUR LE DIRECTEUR GENERAL 
Sélection de 3 propositions d’actions indirectes de RDT pour l’octroi d’une subvention 
communautaire dans le cadre du programme spécifique de recherche, de développement 
technologique et de démonstration : « Structurer l’Espace européen de la recherche » 
(2002-2006) et de l’appel à propositions « FP6-2004-Insfrastructures-5 » 
1. 
Par  sa  décision  2002/835/CE  du  30  septembre  20021,  le  Conseil  a  arrêté  le 
programme  spécifique  de  recherche,  de  développement  technologique  et  de 
démonstration :  «Structurer  l’Espace  européen  de  la  recherche»  (2002-2006)  (ci-
après «programme spécifique») qui est mis en œuvre conformément aux dispositions 
de son  annexe  III ainsi  que des annexes  I  et  III  de la décision  n° 1513/2002/CE du 
Parlement  européen  et  du  Conseil  du  27  juin  2002  relative  au  sixième  programme-
cadre  de  la  Communauté  européenne  pour  des  actions  de  recherche,  de 
développement  technologique  et  de  démonstration  contribuant  à  la  réalisation  de 
l’espace  européen  de  la  recherche  à  l’innovation  (2002-2006)2  (ci-après 
« programme-cadre »)  et  aux  dispositions  du  règlement  (CE)  n°2321/2002  du 
Parlement  européen  et  du  Conseil  du  16  décembre  2002  relatif  aux  règles  de 
participation des entreprises, des centres de recherche et des universités et aux règles 
de  diffusion  des  résultats  de  la  recherche  pour  la  mise  en  œuvre  du  sixième 
programme-cadre  de  la  Communauté  européenne  (2002-2006)3.  Ces  modalités  de 
mise  en  œuvre  ont  été  précisées  dans  le  programme  de  travail  du  programme 
spécifique adopté par la Commission par sa décision du 6 décembre 20024. 
2. 
Conformément à l’article 9, paragraphe 1, des règles de participation et de diffusion, 
la  Commission  a  publié  un  appel  à  propositions  (ci-après  «appel»)  prévu  au 
programme de travail en vue de l’octroi de subventions communautaires portant sur 
des  actions  de  coordination  des  actions  spécifiques  de  soutien  et  des  initiatives 
intégrées  relatives  aux  infrastructures  qui  concernent  l'activité  «Soutien  aux 
infrastructures de recherche». 
Cet appel, comportant une date fixe de clôture concernant les actions précitées a été 
publié  au  Journal  officiel  de  l'Union  européenne5  le  4  novembre  2004.  Cet  appel 
prévoit la soumission de propositions jusqu’à la date de clôture fixée au 3 mars 2005. 
La  Commission  a  reçu  à  la  date  mentionnée  ci-dessus,  162  propositions  d’actions 
indirectes de RDT. 
3. 
Sur l’ensemble des propositions reçues, 3 propositions n’ont pas satisfait aux critères 
d’éligibilité décrits dans l’appel. Elles ont été exclues de l’évaluation ultérieure6. 
                                                 

JO L 294 du 29.10.2002, p.44. 

JO L 232 du 29.8.2002, p.1. 

JO L 355 du 30.12.2002, p.23. 

C(2002)  4791,  telle  que  modifiée  par  la  décision  C(2004)  3330  du  08/09/2004  (référence  utile  pour  l’appel  à 
propositions
), non publiées. 

JO C 268 du 4/11/2004, p.14. 

DL/2005/1719 du 22/06/2005, non publiée. 
FR 

   FR 

159  propositions  ont  satisfait  aux  critères  d’éligibilité  décrits.  L'ensemble  de  ces 
propositions  ont  été  évaluées  par  les  services  de  la  Commission  assistés  d’experts 
indépendants,  conformément  aux  procédures  décrites  dans  les  lignes  directrices 
d’évaluation et de sélection des propositions d’actions indirectes de RDT adopté par 
la Commission le 27 mars 20037. 
4. 
A l’issue de cette évaluation, après un examen détaillé des propositions en fonction 
des  conditions  de  participation  énoncées  dans  les  règles  de  participation  et  de 
diffusion ainsi que des critères d’évaluation  figurant  dans le programme de travail, 
des  objectifs  de  l'appel  et  du  budget  qui  lui  est  alloué,  une  liste  comprenant  54 
propositions considérées comme susceptibles d’entrer en phase de négociation a été 
constituée avec un ordre de priorité fondé sur les instruments dont 9 sous réserve du 
budget disponible. 
Sur  cette  base,  la  Commission,  par  ses  décisions  du  28  septembre  20058,  du  20 
décembre  20059,  du  4  avril  200610,  du  23  mai  200611  et  du  15  juin  200612,  a 
sélectionné,  dans  le  respect  du  montant  du  budget  disponible  pour  cet  appel,  45 
propositions pour l'octroi d'une subvention communautaire. 
Dans le respect du montant du budget disponible pour cet appel, 3 propositions dont 
les  négociations  contractuelles  ont  abouti  sont  dès  lors  susceptibles  de  bénéficier 
d'une subvention communautaire au titre du programme spécifique. 
5. 
Conformément  à  l’article  6,  paragraphe  2  (dépassement  du  seuil  indiqué  dans  le 
programme spécifique
), du programme spécifique, le comité institué par l’article 7 de 
celui-ci  a  été  consulté  pour  avis  sur  les  3  propositions  faisant  partie  de  la  présente 
sélection et a émis un avis conforme. 
6. 
Conformément  à  la  décision  de  la  Commission,  du  3  juin  2003,  portant  octroi  de 
pouvoirs  délégués  en  matière  de  gestion  des  activités  des  sixièmes  programmes-
cadres pour la  recherche relevant  des DG Recherche, Transports  et  Energie, Pêche, 
Entreprises  et  Société  de  l'information13,  il  appartient  maintenant  au  Directeur 
général  de  la  DG  Recherche  d’arrêter  sa  décision  concernant  la  sélection  de  3 
propositions pour l’octroi d’une subvention communautaire. 
7. 
Il  incombera  ensuite  à  la  Commission  de  conclure  les  contrats  correspondants  avec 
les parties concernées dont les propositions ont été sélectionnées. En vertu des règles 
internes  sur  l'exécution  budgétaire,  l’ordonnateur  délégué,  à  savoir  le  Directeur 
général  de  la  DG  Recherche,  est  autorisé  à  engager  la  Commission  à  l’égard  des 
bénéficiaires. 
8. 
Sur  cette  base,  il  est  demandé  au  Directeur  général  de  la  DG  Recherche 
d’adopter la décision figurant en annexe. 

                                                 

C(2003) 883, non publiée. 

DL/2005/2885, non publiée. 

DL/2005/4109, non publiée. 
10 
DL/2006/1182, non publiée. 
11 
DL/2006/1742, non publiée. 
12 
DL/2006/2008, non publiée. 
13 
SEC(2003)649, non publiée. 
FR 

   FR 

DÉCISION DE LA COMMISSION 
du […] 
portant sélection de 3 propositions d’actions indirectes de RDT pour l’octroi d’une 
subvention communautaire dans le cadre du programme spécifique de recherche, de 
développement technologique et de démonstration : «Structurer l’Espace européen de la 
recherche» (2002-2006) et de l’appel à propositions « FP6-2004-Infrastructures-5 » 
LA COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, 
vu le traité instituant la Communauté européenne ; 
vu  la  décision  2002/835/CE  du  Conseil,  du  30  septembre  2002,  arrêtant  un  programme 
spécifique  de  recherche,  de  développement  technologique  et  de  démonstration :  “Structurer 
l’espace européen de la recherche » (2002-2006)1, et notamment son article 6, paragraphe 2 
(dépassement du seuil indiqué dans le programme spécifique); 
considérant ce qui suit: 
(1) 
Dans  sa  décision  du  6  décembre  20022  relative  au  programme  de  travail  mettant  en 
œuvre le programme spécifique (ci-après  «programme de travail»), la Commission a 
précisé les modalités de la mise en œuvre de la décision 2002/835/CE. 
(2) 
La  Commission  a  publié  en  application  du  programme  de  travail,  un  appel  à 
propositions3 (ci-après «appel») en vue de subventions communautaires. 
(3) 
A  la  suite  de  cet  appel,  la  Commission  a  reçu  au  3  mars  2005,  162  propositions 
d’actions indirectes de RDT. 
(4) 
Sur l’ensemble des propositions reçues, 3 propositions n’ont pas satisfait aux critères 
d’éligibilité  tels  que  décrits  dans  l’appel.  Elles  ont  été  exclues  de  l’évaluation 
ultérieure4. 
(5) 
159  propositions  ont  satisfait  aux  critères  d’éligibilité  tels  que  décrits  dans  l’appel. 
Elles  ont  été  évaluées  par  les  services  de  la  Commission  assistés  d’experts 
indépendants,  conformément  aux  procédures  décrites  dans  les  lignes  directrices 
d’évaluation et de sélection des propositions d’actions indirectes de RDT adopté par la 
Commission le 27 mars 2003 5. 
                                                 

JO L 294 du 29.10.2002, p.44. 

C(2002)  4791  ,telle  que  modifiée  par  la  décision  de  la  Commission  C(2004)3330  du  08/09/2004  (référence  utile 
pour l’appel à propositions
), non publiée. 

JO C 268 du 4/11/2004, p.14. 

DL(2005)1719 du 22/06/2005, non publiée. 

C(2003) 883, non publiée. 
FR 

   FR 

(6) 
Suite  à  cette  évaluation,  54  propositions  ont  été  considérées  comme  susceptibles 
d’entrer en phase de négociation dont 9 sous réserve du budget disponible. A l’issue 
de  cette  phase  de  négociation,  3  propositions  peuvent  maintenant  bénéficier  d'une 
subvention communautaire au titre du programme spécifique. 
(7) 
Conformément à l’article 6, paragraphe 2, du programme spécifique, le comité institué 
par l’article 7 de celui-ci a été consulté pour avis sur les 3 propositions faisant partie 
de la présente sélection et a émis un avis conforme, 
DECIDE: 
Article unique 
Les  3  propositions  d'actions  indirectes  de  RDT  reprises  en  annexe  sont  sélectionnées  pour 
l’octroi d'une subvention communautaire telle que prévue dans celle-ci. 
Fait à Bruxelles, le […] 
 
Par la Commission 
 
Jose Manuel SILVA RODRIGUEZ 
 
Directeur général de la DG Recherche 
FR 

   FR